Actions des sections Occitanie Stage National Police Gendarmerie à l’ENP de Nîmes : constructif

Stage National Police Gendarmerie à l’ENP de Nîmes : constructif

C’est dans un contexte particulier, alors que le pays se préparait à se confiner pour faire face à l’épidémie de Covid-19, que s’est tenu le samedi 14 mars à l’Ecole Nationale de Police de Nîmes, un stage national de formation Police Gendarmerie, à destination des militants de la Licra.

Un format inédit était proposé à tous les participants avec une journée qui débutait grâce à la collaboration de Gil ANDREAU Directeur de l’ENP de Nîmes et DZRF Région Sud, avec la projection du Film « Histoire de la Police Nationale » de Jean-Marc Berlière historien français, spécialiste de l’histoire des polices en France et professeur émérite à l’université de Bourgogne. Cette projection fut suivie d’un échange particulièrement riche entre les militants, et le Directeur de l’ENP, entouré du Capitaine Laporte (Officier d’Etat Major) et du Major Gélé qui représentaient la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP), du Brigadier Palumbo du Centre Loisirs Jeunesse (Directeur CLJ de Nîmes) et du Colonel Haas, Commandant du Groupement départemental de Gendarmerie Nationale, accompagné du Ltd-Colonel Lévêque (Officier de Prévention et de Partenariat).

L’objectif était de permettre aux militants qui mènent des actions de sensibilisation en formation initiale et continue auprès des policiers et gendarmes, d’être en capacité de mieux appréhender leur métier et leurs missions. Il s’agissait également que les représentants de la Police et de la Gendarmerie puisse faire part du regard qu’ils portent sur la collaboration avec notre association et sur leurs attentes. Il fut bien sûr question du partenariat avec notre association et de l’accueil des victimes en poste de Police et de Gendarmerie, sujet au cœur de la Convention.

Pour Gil Andreau, Directeur de l’ENP depuis 4 ans, « à aucun moment il n’a eu à connaître un retour qui conteste la légitimité de la licra dans la formation des élèves » Si pour sa part, les formations en Ecole constituent plutôt « de l’information » selon ses propres termes, le « vrai partenariat  est dans la collaboration avec les services actifs ». Une appréciation qui fut confirmée par les Policiers de la DDSP en insistant sur l’utilité de « piqûres de rappels » quand il s’agit d’accueil des victimes dans les commissariats. Le Capitaine Laporte soulignait également le partenariat entre la DDSP, le CLJ et la Licra depuis 2016, autour de la Semaine de l’Education contre le racisme, comme une forme originale et à poursuivre, regrettant que la 5ème édition de cette manifestation soit reportée en raison de la situation créée par l’épidémie. Elle soulignait également la participation de la Licra auprès des nouveaux arrivants de la DDSP.

Nous avons pu trouver dans les propos tenus par les représentants des forces de l’ordre, au fil de la matinée, matière à renforcer l’engagement de notre association dans sa volonté de poursuivre et développer le partenariat.

Après le repas pris au Mess de l’Ecole, les travaux ont repris dans la salle de réunion du Directeur de l’Ecole qu’il avait bien voulu mettre à notre disposition.

L’après-midi fut consacrée à l’organisation des deux institutions, aux contenus de nos interventions en Ecole et auprès des services actifs. Il fut question encore des processus à mettre en œuvre pour mieux inscrire dans les territoires, la Convention, notamment par des actions dans le cadre de la formation continue des policiers et des gendarmes. Ce fut l’occasion de rappeler aussi les bonnes et mauvaises pratiques : quand on intervient en Ecole, on ne refait pas l’Histoire de notre association, on ne fait pas une conférence, on limite l’utilisation d’un Power Point, on laisse une large place à l’échange avec les élèves, et de préférence on n’intervient pas seul. Et enfin il est indispensable de rappeler que la Licra est la seule association qui accueille les victimes. Il ne faut pas hésiter à souligner par des exemples, les actions concrètes que nous menons en matière d’accueil et d’accompagnement des victimes.

Au total et aux dires des participants, une journée utile et constructive. À renouveler.

Patrice Bilgorai,
Responsable National Formations Police Gendarmerie

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

117,151AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
30,461AbonnésSuivre

Newsletter