Actualités Culture 1 jour, 1 texte #9 : Aimé Césaire, Discours sur la Négritude,...

1 jour, 1 texte #9 : Aimé Césaire, Discours sur la Négritude, Miami, 26 février 1987

« Alors, est-ce bien le moment, pour nous, de baisser la garde et de nous désarmer nous-mêmes ? En fait, le moment actuel est pour nous fort sévère car, à chacun d’entre nous, une question est posée, et posée personnellement : ou bien se débarrasser du passé comme d’un fardeau encombrant et déplaisant qui ne fait qu’entraver notre évolution, ou bien l’assumer virilement, en faire un point d’appui pour continuer notre marche en avant.

Il faut opter.

Il faut choisir.

C’est ce choix qui fait de ce congrès – comme le disait récemment mon ami très cher, le Docteur Aliker, à qui je veux rendre ici hommage et qui a tenu à m’accompagner à Miami -, c’est ce choix qui fait que ce congrès a un sens, c’est ce choix qui fait que ce congrès prend du sens.Pour nous, le choix est fait.Nous sommes de ceux qui refusent d’oublier.Nous sommes de ceux qui refusent l’amnésie même comme méthode.

Il ne s’agit ni d’intégrisme, ni de fondamentalisme, encore moins de puéril nombrilisme.

Nous sommes tout simplement du parti de la dignité et du parti de la fidélité. Je dirais donc : provignement, oui ; dessouchement, non.Je vois bien que certains, hantés par le noble idéal de l’universel, répugnent à ce qui peut apparaître sinon comme une prison ou un ghetto du moins comme une limitation.Pour ma part, je n’ai pas cette conception carcérale de l’identité.L’universel, oui. Mais il y a belle lurette que Hegel nous en a montré le chemin : l’universel, bien sûr, mais non pas par négation, mais comme approfondissement de notre propre singularité.Maintenir le cap sur l’identité – je vous en donne l’assurance -, ce n’est ni tourner le dos au monde ni faire sécession au monde, ni bouder l’avenir, ni s’enliser dans une sorte de solipsisme communautaire ou dans le ressentiment.

Notre engagement n’a de sens que s’il s’agit d’un ré-enracinement certes, mais aussi d’un épanouissement, d’un dépassement et de la conquête d’une nouvelle et plus large fraternité. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

117,388AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
26,990AbonnésSuivre

Newsletter