Lancement du Réseau de Recherche sur le Racisme et l’Antisémitisme (RRA)

La LICRA a participé mercredi 20 novembre à Lille en tant que partenaire au lancement du Réseau de Recherche sur le Racisme et l’Antisémitisme (RRA), porté par le CNRS.

0

À cette occasion, Stéphane Nivet, délégué général de la LICRA, accompagné de Laure Michel, Présidente de la LICRA Lille Métropole et de Gilles Denis, universitaire, co-animateur du réseau Vigilance Universités, a rappelé les enjeux de ce partenariat : « L’université française est en proie au doute et elle est placée au centre du combat pour l’universalisme.

Nous avons la crainte que l’Université ne soit le prochain territoire perdu de la République. Depuis plusieurs années, elle est la cible d’une entreprise identitaire qui y voit une source de légitimité pour faire avaliser, avec l’imprimatur de nos meilleures facultés, des concepts et des pratiques qui marquent une rupture avec l’universalisme et les valeurs de la République. »

Ce Réseau est un dispositif contractuel de collaboration qui regroupe des unités de recherche rattachées à différents partenaires institutionnels (Universités, CNRS, Associations, institutions publiques ou privées). Cette structure fédérative, par le décloisonnement disciplinaire et le développement de la pluridisciplinarité, contribuera  à l’émergence de nouveaux projets de recherche.

Quels objectifs ?

  • Fédérer des unités de recherche, des laboratoires, des partenaires institutionnels autour d’une stratégie scientifique commune. Constituer des équipes de recherche interuniversitaires et pluridisciplinaires sur des thématiques spécifiques afin de répondre à des appels d’offre, des recherches-actions, projets européens… Mutualiser les compétences entre disciplines.
  • Renforcer les synergies entre les différentes unités constituantes afin de renforcer la visibilité de leurs travaux et favoriser l’animation scientifique et la formation : diffusion des informations, synthèse des données scientifiques relatives à ces questions.
  • Etablir des relations avec les institutions et associations qui par leur action, exercent une mission citoyenne.
  • Proposer aux référents racisme et antisémitisme mais aussi laïcité du MENESR une structure dynamique de recherche en lien avec leurs missions
  • Constituer un vivier d’experts de légitimité universitaire pour répondre aux divers besoins d’information et de formation dans les services publics et la société civile
  • Organiser un séminaire de travail où chaque équipe pourrait présenter ses travaux
  • Organiser un colloque tous les deux ans dans des universités ou Institutions membres du Réseau.
  • Ce Réseau permettrait à ses universités partenaires d’obtenir la labellisation prévention des discriminations dans le cadre du label Diversité (AFNOR) créé en 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here