Actualités Mémoire & Histoire Le 13 décembre 1943, l’holocauste de Kalávryta, plus important massacre nazi de...

Le 13 décembre 1943, l’holocauste de Kalávryta, plus important massacre nazi de la Grèce occupée

Le massacre de Kalávryta est un crime de guerre nazi perpétré par des membres de la Wehrmacht dans le village de Kalávryta, au cours de l’occupation de la Grèce pendant la Seconde Guerre mondiale

La chronologie des faits

Le 9 décembre 1943, le village est cerné par les soldats allemands afin qu’aucun habitant ne puisse s’échapper. L’armée allemande rassure les habitants en leur indiquant qu’elle ne recherche que des rebelles. Dirigées par Karl von Le Suire, les troupes allemandes brûleront certaines maisons du village en représailles de la mort de 81 soldats allemands tués par des résistants grecs. 

Le 12 décembre 1943, femmes et enfants de moins de 14 ans sont séparés des hommes ; enfermés dans l’école du village. Le lendemain les hommes seront conduits à l’extérieur du village et abattus, un à un. Une estimation indique qu’ils auraient été 1 436 hommes âgés de 14 à 80 ans, soit 70,5 % de la population masculine du village ; seuls treize hommes en réchappent. Le village sera ensuite totalement incendié, ainsi que le monastère de Sainte Laure du Péloponnèse, lieu symbolique d’où avait commencé la guerre d’indépendance.

Sur les lieux du massacre, s’élève aujourd’hui un mémorial rappelant la date de l’évènement et portant sur de hautes stèles le nom de toutes les victimes. Le dernier des 13 survivants du massacre, Argyris Serlelis, est décédé le 27 février 2005.

Postérité de la tragédie dans les arts

Le Requiem (1984) par Mikis Theodorakis sera dédié « aux victimes du Massacre de Kalavryta » ; ainsi que Kalavrita des mille Antigone, texte de Charlotte Delbo (résistante française internée dans les camps d’Auschwitz-Birkenau et de Ravensbrück) dans « La mémoire des jours » (Berg International 1991), dont voici un extrait :

Suivez-nous

117,619AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
26,019AbonnésSuivre

Newsletter