ActualitésCultureLe nouveau groupe "Josef Josef" en concert

Le nouveau groupe « Josef Josef » en concert

Après vingt-cinq ans de tournées, Eric Slabiak, fondateur des Yeux Noirs, débute en 2020 une aventure musicale avec Josef Josef, son nouveau groupe de cinq musiciens, à mi-chemin entre le jazz et les influences tsiganes. Josef Josef joue en concert au Théâtre Michel à Paris, un voyage autour de leur premier album, les 15, 22, 29 novembre et 6, 13, 20 et 27 décembre 2021.

« Les premières notes de violon s’élèvent, bientôt rejointes par celles de l’accordéon, la batterie, la guitare et la basse, et le monde s’élargit soudain, le ciel semble plus haut et en même temps à portée de main. Ils sont là, les magiciens de Josef Josef, ils parcourent le vieux continent, vont chercher son cœur battant à l’Est et c’est un monde entier qui virevolte sous leurs doigts, dans leurs voix. Et ces chants nous empoignent, entre la perte et le désir de conquête, dans leur interprétation à la fois fidèle à leur âme et audacieuse dans les arrangements : ici le jazz fait une incursion chez les tsiganes, ici la musique reprend ses droits et sa grâce dans le langage le plus pur, qui console, régénère et donne follement envie de s’abandonner à la joie de vivre, à l’amitié, à l’amour, de fermer les yeux et de danser. » Valérie Zenatti.

En savoir plus sur Josef Josef

Le groupe Les Yeux Noirs a été créé par Eric et Olivier Slabiak. Avec un premier prix du Conservatoire Royal de Bruxelles en poche, les deux frères courent les différents cabarets et restaurants où se jouent les musiques d’Europe de l’Est. Ils y apprennent leur métier et le vaste répertoire tzigane et yiddish dont ils se sont pris de passion. Passion communiquée par leurs oncles, eux-mêmes musiciens. Léo, le violoniste, a longtemps joué avec Joseph Reinhardt et Charlie, à la contrebasse, a accompagné Django. En dehors des scènes parisiennes, Les Yeux Noirs tournent aussi en France et dans le monde. En 2001, le groupe entame une prestigieuse carrière aux Etats Unis, avec plus de 300 concerts en 9 ans.

En 2019, nouveau groupe, nouvel album : Eric Slabiak commence une nouvelle aventure musicale : Josef Josef, accompagné de 5 musiciens

Compositeur, violoniste, auteur et chanteur, Eric, né à Paris, est issu d’une famille d’immigrés juifs polonais, où la musique est un art de vivre depuis plusieurs générations. Il débute le violon dès l’âge de 5 ans et obtient un Premier prix au Conservatoire Royal de Bruxelles à 21 ans. Parallèlement à ses études de musique classique, il joue les musiques d’Europe de l’Est dont il fera son répertoire de prédilection. En 1992, il crée le groupe Les Yeux Noirs avec son frère Olivier Slabiak. Huit albums, dont une nomination aux Victoires de la Musique en 1998, et 1800 concerts les emmènent autour du monde, dans une quarantaine de pays, sur les cinq continents. Il participe également à plusieurs albums et tournées pour des artistes tels que Mano Solo, Philippe Léotard et Bernard Lavilliers. Parallèlement à la vie du groupe, il se passionne pour la musique à l’image et compose ainsi depuis l’an 2000 les bandes originales de nombreux films documentaires et fictions. Il crée en mars 2009 Yiddish Mélodies pour le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme. Depuis 2005, Eric a entamé une collaboration artistique et musicale avec la conteuse Muriel Bloch. Ensemble, ils enregistrent un livredisque et montent plusieurs spectacles avec lesquels ils se produisent en tournée. En 2015, il compose pour France Culture la musique de deux lectures musicales dramatiques réalisées par Blandine Masson : Madame Wilde et Le Train.

Frank est guitariste et contrebassiste. Il est le fils du luthier Pierre Anastasio. Il apprend à jouer de la guitare avec son père et les guitaristes manouches de Montreuil. En 1980, il rencontre le guitariste Laurent Bajata qui lui présente, en 1984, Serge Camps qui vient de créer le cabaret La Roue Fleurie. Frank y jouera pendant 5 ans de la contrebasse avec Laurent Bajata, Serge Camps, Pierre camps (le père de Serge), Raphaël Faÿs et Angelo Debarre. Il enregistre durant cette période l’album Gypsy Guitars (Hot Club Records) avec Serge et Angelo. Après cette période à La Roue fleurie et jusqu’en 1995 il jouera dans les cabarets parisiens avec notamment Boulou & Elios Ferré, Florin Niculescu, Marc de Loutchek, le trio Arbat. Il enregistre deux albums avec Arbat : Chantez Tziganes (Hot club Records) et Ilô (Buda Musique). Il accompagne sur scène, pendant la même période, le chanteur Ivan Rebroff. En 1995, il devient guitariste et chanteur du groupe Les Yeux Noirs avec lequel il se produit en concerts sur les scènes françaises et internationales et enregistre 6 albums. Il devient le contrebassiste du groupe Opus 4 à l’été 2012.

Dario fait des études de musique classique dans la classe du professeur Slobodan Stanic à Kragujevac en Serbie. Il se lance dans la vie active de musicien : à l’âge de 16 ans où il accompagne la troupe de danse folklorique yougoslave Mladost et par la suite débute une carrière dans les cabarets. En 1998 il rencontre Tosha Vkmirovic et ils créent avec d’autres musiciens le groupe de musique balkanique Slonovski Bal, qui jouera plus de 1000 concerts à travers l’Europe et les États-Unis. De fil en aiguille, il coopère avec BojanZ, Bratsch, Shantel… Il accompagne ensuite l’actrice- chanteuse algérienne Biyouna et collabore également à de nombreux enregistrements, ce qui lui ouvre de nouveaux univers musicaux. Dario rejoint le groupe mythique Les Yeux Noirs. Il participe par la suite à la composition du film d’Adbelatif Kechich L’Esquive avec Vladimir Cosma. Il coopère sur la pièce de Shakespeare Roméo et Juliette. Il a en outre participé à d’innombrables festivals de musique world et traditionnelle.

Originaire de Montpellier, Nicolas se passionne pour la batterie dès l’âge de treize ans. Avant ses 18 ans, il fait ses premières armes dans un groupe de rock. Il se forme par la suite au Jam, école de musique à Montpellier, où il commence l’apprentissage du jazz, de la musique ouest africaine mais aussi de la musique Antillaise. Il voyage au Mali en 2005 et 2008 avec sa batterie pour jouer et apprendre les rythmes des Touaregs. A cette occasion, il accompagne Tinariwen pour deux concerts et rencontre de nombreux artistes Maliens. Pour compléter sa formation, Nicolas rejoint l’école de Didier Lockwood, le CMDL, dont il obtient le diplôme avec la mention « très bien ». Nicolas, aujourd’hui basé à Paris, participe à de nombreux projets de jazz et de musique du monde. Il se produit en France mais aussi à l’étranger avec des artistes tels que : Tamikrest, Levis Reinhardt, Robby Marshall, Justin Adams, Terakaft, … Dans des festivals : Sziget, Glastonbury, Printemps de Bourges… Et en tournée aux États-Unis, en Amérique du sud, en Asie, en Russie et aussi en Afrique de l’Ouest. En 2020 Nicolas apparait dans la série «The Eddy» sur Netflix réalisée par Damien Chazelle.

De 1995 – 2002 Jérôme étudie la guitare classique à Nancy avec le compositeur colombien Jaime Cordoba. En 2004 il entre au conservatoire National de Région de Metz en département jazz. Il a travailllé auprès du groupe Les Yeux Noirs, Gaëtan Roussel, Clara Luciani, Franck Tortiller, Juliette Armanet, Canine, Eddy de Pretto, Sébastien Tellier, Bachar Mar-Khalifé, Baden Baden, Lilly Wood & The Prick, Eric Marienthal, Didier Lockwood, Nach, Raphaël, Christophe Monniot, Roberto Negro Trio, 3someSisters, …

Josef Josef en concert au Théâtre Michel

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"L’école contre le racisme" - n°684 - Automne 2021 – 100 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,000AbonnésJ'aime
2,000AbonnésSuivre
33,800AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter