ActualitésSociétéL’édito n°4 de la Licra : « Ramenez les otages à la...

L’édito n°4 de la Licra : « Ramenez les otages à la maison ! »

Découvrez l’édito n°4 de la Licra, par Mario Stasi, président de la Licra.

Le 7 octobre 2023, l’organisation terroriste du Hamas commettait un terrible massacre sur le sol israélien. Cette entreprise criminelle, qui n’avait rien d’un acte de « résistance » mais tout d’un pogrom, a causé la mort de 1200 personnes dont une majorité de civils, et fait des milliers de blessés. Près de 240 civils, hommes, femmes, enfants, personnes âgées, invalides ont été emmenés dans la bande de Gaza par les tueurs islamistes afin de servir d’otages.

Il faut insister sur le sort des femmes sur lesquelles les terroristes se sont particulièrement acharnés : viols, tortures, actes de barbarie… les femmes ont payé un lourd tribut que les militants des droits de l’homme et les associations féministes n’ont pas toujours dénoncé, qu’ils ont parfois relativisé ou même ignoré. Ces femmes ont pourtant été violentées parce que juives, parce que femmes, et le sont toujours, comme le révèlent les vidéos insoutenables rendues publiques par le Hamas.

La situation est inédite depuis les attaques islamistes du 13 novembre 2015 qui avaient causé la mort de 130 personnes à Paris : quarante-et-un de nos compatriotes ont été assassinés depuis le 7 octobre.

Quarante-et-un ! Quatre Français sont toujours retenus par les terroristes. Il est de la responsabilité de la France de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de ses ressortissants, sans que ne soient oubliés les cent-trente-trois autres otages.

Par ailleurs, la République doit honorer la mémoire de celles et ceux qui ont été victimes de la barbarie islamiste. Nous ne pouvons accepter que quarante-et-un Français aient été assassinés sans que leur mémoire ne soit honorée. La Licra appelle la République française à ce qu’un hommage national leur soit rendu.

Nous ne devons pas accepter que quatre de nos compatriotes, encore otages, tombent dans l’oubli, sous prétexte de leur bi-nationalité. Aujourd’hui, 11 janvier, voici 96 jours précisément que les otages vivent l’horreur au quotidien. Ils ont besoin de nos pensées, de nos appels, de notre soutien.

Pour les otages, pour leurs familles et leurs proches, au nom de la France, de la justice et de la dignité, nous exigeons la libération inconditionnelle de tous les otages.

Ramenez les otages à la maison !

Mario Stasi,
Président de la Licra

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

N°689 – Le DDV • Désordre informationnel : Une menace pour la démocratie – Automne 2023 – 100 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

118,227AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
43,828AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter