Actualités International Les hotspots de la haine : Et les responsabilités des personnalités publiques...

Les hotspots de la haine : Et les responsabilités des personnalités publiques dans la publication de contenus en ligne

Les réseaux sociaux ont non seulement changé notre façon de communiquer et d'interagir, mais ils façonnent également l'opinion publique et le débat politique.

Les personnalités publiques telles que les politiciens, les journalistes et les influenceurs utilisent leurs profils pour communiquer avec leurs partisans de façon quasi instantanée et façonner leur perception en fonction du contexte sociétal.

Même si leurs publications ne constituent pas elles-mêmes un discours de haine illégal, ils incitent et stimulent la propagation des discours de haine.

Neuf organisations partenaires ont apporté leur contribution à ce document analytique : ZARA (Autriche), CEJI (Belgique), Human Rights House Zagreb (Croatie), Romea (République Tchèque), Licra (France), jugendschutz.net (Allemagne), CESIE (Italie), Latvian Center for Human Rights (Lettonie), University of Ljubljana, Faculty of Social Sciences (UL-FDV).

Dans le cadre du projet sCAN mené par la Licra, toutes les ressources en plusieurs langues sont disponibles ici: http://scan-project.eu/resources-and-publications/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

117,127AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
28,156AbonnésSuivre

Newsletter