Alain Soral de nouveau condamné

La Cour d’Appel de Paris a condamné aujourd’hui Alain Bonnet dit « Alain Soral » pour injure « en raison de sa race, de sa religion ou de son origine » et contestation de crime contre l’Humanité à la suite d’une caricature antisémite et négationniste publiée dans les dessins de la semaine de son site d’Egalité et Réconciliation. Il a écopé de 100 jours amendes de 100 euros : s’il ne s’acquitte pas de la somme, il devra passer par la case prison. 

Il avait notamment publié un dessin intitulé « Chutzpah Hebdo » sur lequel on pouvait lire « Shoah, où t’es ? » accompagné de plusieurs titres « Reportage: comment le Mossad fabrique des Molenbeek » ou « Attentats : les sionistes sont dans la place ». La LICRA, partie civile dans cette affaire, était représentée par Me Ilana Soskin. 

Dans une autre affaire rendue ce jour, Alain Soral a été condamné à 5000 euros d’amende et 3 mois de prison avec sursis pour le non-respect des dispositions de la loi de confiance dans l’économie numérique, le site Egalité et Réconciliation ne permettant pas de l’identifier comme directeur de la publication

Pour mémoire, Facebook a procédé à la suppression de toutes les pages animées par Alain Soral et Egalité et Réconciliation le mois dernier. 

La LICRA était partie civile dans cette affaire.