ActualitésJusticeAntisémitisme. Quatre mois de prison avec sursis requis contre le greffier

Antisémitisme. Quatre mois de prison avec sursis requis contre le greffier

Entre février et juillet 2021, un greffier du Tribunal de Périgueux a publié des messages à caractère raciste et antisémite sur son compte Twitter. Le 28 octobre 2021, il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Brive La Gaillarde. Le Procureur de la République a requis à l’encontre du greffier quatre mois de prison avec sursis, 3000 euros d’amende et l’obligation de faire un stage de citoyenneté. La Licra était partie civile et représentée par Me Philip Gaffet, avocat au barreau de Limoges. Le jugement sera rendu par le tribunal correctionnel de Brive le 25 novembre 2021.

Interpellé en juillet dernier, l’ancien militaire de 41 ans comparaissait le jeudi 28 octobre devant le tribunal correctionnel de Brive pour provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion pour avoir tweeté des propos à caractère antisémite, raciste, nationaliste et suprémaciste. Lors de l’enquête, le greffier expliquait qu’il s’agissait « d’humour mal compris ». 

Lors de l’audience du 28 octobre, le greffier du tribunal de Périgueux a gardé le silence et son dossier a été examiné longuement.

Le tribunal correctionnel de Brive rendra son jugement le 25 novembre prochain. 

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"Droit d’asile : principes et urgences" - n°687 - Été 2022 – 108 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,227AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
41,126AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter