ActualitésJusticeMenaces de mort contre Marika Bret : l'agresseur condamné

Menaces de mort contre Marika Bret : l’agresseur condamné

Dans la nuit du 20 au 21 décembre 2020, Yanni O., 20 ans, avait envoyé, via le réseau Twitter, un message privé à Marika Bret, DRH de Charlie Hebdo, en la menaçant notamment de la « découper comme un porc », de la « violer à la chaîne » et de la « faire bouffer vivante par des chiens affamés depuis des jours ».

L’enquête avait démontré que le prévenu était l’auteur d’autres messages haineux notamment envers les juifs et la Licra.

Dans un message posté sur le réseau social en novembre, il écrivait: « Les amis j’ai une idée pour détruire la (Licra). Quand on vera (sic) un juif dans la rue on le met en sang idem pour les gays. »

L’auteur était poursuivi pour provocation publique à la haine et à la violence à caractère racial.

La Licra était partie civile dans cette affaire et représentée par Me Sahand SABER.

Condamnation

L’individu a été condamné sur l’action publique à 1000 € et à un stage de citoyenneté de 2 jours et sur l’action civile à 2500 € de dommages intérêts, 1500 € sur le fondement de l’article 475-1 du Code de procédure pénale pour menace de mort.

Il a été condamné sur le volet des messages haineux envers la Licra pour provocation à la haine raciale à 1€ de dommages intérêts au profit de la Licra et à 1500 € sur le fondement de l’article 475-1 du Code de procédure pénale.

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

« L’école contre le racisme » – n°684 – Automne 2021 – 100 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,000AbonnésJ'aime
2,000AbonnésSuivre
33,800AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter