ActualitésJusticeMiss Provence. 7 personnes condamnées pour antisémitisme

Miss Provence. 7 personnes condamnées pour antisémitisme

7 personnes ont été condamnées ce mercredi 3 novembre 2021 par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir publié des tweets antisémites visant Miss Provence 2021. La Licra était partie civile et représentée par Me Ilana Soskin.

« Si je suis présente aujourd’hui c’est tout simplement parce que je ne veux pas que ces personnes restent impunies et cachées derrière des écrans ».

La première Dauphine de Miss France 2021 s’est rendue au tribunal correctionnel de Paris le mercredi 27 septembre pour témoigner face à huit de ses tourmenteurs antisémites. En décembre 2020, lors de la cérémonie des Miss (retransmise  sur TF1), Miss Provence s’est présentée en ajoutant qu’elle est attachée à la géographie dû à ses origines : sa mère étant serbo-croate et son père étant israélo-italien. Sans s’y attendre, la jeune candidate a déclenché un déferlement de messages de haine à son encontre sur le réseau Twitter.

Les accusés étaient jugés pour « injures publiques commises à raison de l’origine,
de l’ethnie, de la race ou de la religion ».

Ils ont été condamnés ce 3 novembre 2021 par le tribunal correctionnel de Paris à des amendes et stages de citoyenneté pour certains.

« Un message clair du tribunal contre l’impunité. À ceux qui pensent pouvoir librement injurier sur les réseaux sociaux » Selon Me Ilana Soskin, Prés. de la commission juridique de la Licra.

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"L’école contre le racisme" - n°684 - Automne 2021 – 100 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,000AbonnésJ'aime
2,000AbonnésSuivre
33,800AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter